You are currently viewing Découvrir Phuket en dehors des sentiers battus.

Découvrir Phuket en dehors des sentiers battus.

Partons à la découverte de Phuket, une île plus mystérieuse qu’il n’y paraît.

Phuket est souvent un point de départ pour des excursions vers des îles paradisiaques (grâce à l’aéroport au nord de l’île) comme la baie de Phang Nga. Pourtant Phuket est aussi très intéressante à visiter. 

Phuket est une des provinces les plus touristiques de la Thaïlande. Et pourtant, elle arrive encore à nous surprendre et nous réserve des surprises, au-delà des sentiers battus. 

Alors pour éviter tout suspens : aller à Phuket ou éviter Phuket ? La réponse est bien sûr ALLER À PHUKET (et dans mon cas, c’est même « rester » à Phuket) !

Phuket est une station balnéaire fondée par des marchands Chinois et Malais au 19ème siècle. C’est clairement la destination incontournable pour profiter des belles plages, pour ses activités sous marines, pour faire la fête et partir en excursion sur les magnifiques îles des alentours comme Koh Phi Phi ou Koh Lanta. 

Phuket : ville, île et province

Une fois n’est pas coutume, commençons par notre petit cours de prononciation. En effet, ne surtout pas dire FOUQUETTE mais bien POUQUETTE avec un P comme Paradis ! 

Et si vous ne jurez que par les îles tropicales quand il s’agit de paradis, sachez que Phuket est une ville, une province ET une île ! Eh oui, il faudrait donc dire Koh Phuket (ou Ko Phuket) pour suivre la logique Koh Phi Phi, Koh Lanta… (Koh = île, vous vous souvenez ?). Il est vrai que Phuket est tellement grande, la plus grande île de Thaïlande même, qu’on a vite fait d’oublier que la mer est véritablement tout autour de nous. Pour être très précis, il s’agit de 543m2 de superficie ! 

Arrivée à Phuket avec la plage de Mai Khao

Phuket : c’est une longue histoire…

Phuket a longtemps été « habitée » par les nomades des mers. Donc les véritables constructions sont arrivées relativement tard dans l’histoire de l’île, qui s’appelait Junk Ceylon (non, ce n’est pas QUE le nom d’un centre commercial !). Le nom de Phuket est un nom dérivé de BUKIT, un terme Malais qui signifie « colline ». Et si vous avez déjà essayé de marcher à Phuket vous savez que la colline porte bien son nom ! Et puis de toute façon, c’est une mauvaise idée de marcher à Phuket, car il n’y a pas de trottoirs. Sauf à Phuket Town où je vous conseille (que dis-je, je vous OBLIGE) de marcher dans les rues en long, en large et surtout en travers. Nous y reviendrons… 

Phuket Town

« Vous avez bonne mine ! »

L’histoire moderne de Phuket commence mine de rien, au début de l’exploitation de ses mines d’étain. J’aurais pu dire que c’était une période sombre comme si on avait « étain » la lumière, mais c’est tout le contraire ! Phuket connaît alors une période de développement en devenant un comptoir de commerce et d’échanges, notamment pour les Européens. En 1681, il y a même un gouverneur Français nommé à Phuket, René Charbonneau 

À partir du 19e siècle, de nombreux travailleurs Chinois viennent s’installer à Phuket pour travailler dans les mines. C’est pour cela qu’aujourd’hui Phuket a conservé un centre historique à l’architecture sino-portugaise, ainsi qu’une grande influence de la culture chinoise et des grandes familles sino-thaïes

Si vous êtes curieux de cette période et que vous êtes en état pour l’étain, vous pouvez visiter le musée de la mine, à Kathu. Quelques maquettes intéressantes pour vous montrer à quoi ressemblaient les mines, mais le reste du musée est un peu décevant donc pas de panique si cette visite ne rentre pas dans votre emploi du temps ! Ne vous minez pas… 

Salut les touristes !  

Ce n’est que dans les années 1960-1970 que Phuket va commencer à séduire les premiers touristes, des GI Américains qui tomberont vite amoureux de cette île et de ses habitant(e)s. 

La suite vous la connaissez, plages + green curry = amour. Et autant dire que l’info a bien vite circulé dans le monde entier. Jusqu’à même un trop plein de touristes qui rend certains quartiers de Phuket bien moins dépaysants. 

Un bon point pour un rond point

Mon anecdote historique préférée sur l’histoire de Phuket reste la légende des Héroïnes. Vous passerez sûrement des dizaines de fois sur ce rond point avant de vous demander « mais qui sont ces personnes représentées par une statue au milieu du rond point ? » Eh bien je vais vous éclairer. Ce sont des héroïnes ! Allez, ok, je vous en dis un peu plus. 

Au 18e siècle, les Birmans avaient détruits Ayutthaya mais perdaient du terrain face à une Thaïlande de plus en plus unifiée. Ce sont donc des Birmans pas contents qui tentent d’attaquer Phuket. Mais en approchant des côtes, ils hésitent à avancer pour finalement repartir en laissant Phuket victorieuse. Pourquoi ? Parce que Kunying Jan, la femme du gouverneur et sa sœur Mook ont eu l’idée de déguiser le plus de femmes possible en hommes, afin de faire croire à une immense armée. Elles sont depuis connues comme de véritables héroïnes !

Phuket, c’est un festival !

Festival végétarien à Phuket

Il y a tellement de choses à dire sur Phuket, ses plages, ses marchés nocturnes, ses hôtels, ses ambiances entre langueur et extravagance… Vous saurez tout sur Phuket en suivant mes aventures ! 

Mais avant de partir, il faudra bien vous avertir… 

Si vous voyagez au mois d’octobre, vous vivrez un moment quelque peu déroutant, voire dégoûtant ! En effet, pendant 10 jours au cours du 9e mois lunaire du calendrier chinois, le Festival Végétarien bat son plein. Mais ce n’est pas ce que vous croyez… Alors oui, on mange végétarien et on se purifie le corps et l’esprit. Mais pas que. Les processions peuvent être impressionnantes avec des périodes de transes et de mutilations. En effet, âmes sensibles, s’abstenir lorsque les participants se transpercent les joues avec des sabres ou le corps avec toutes sortes d’objets tranchants, défilant dans les rues de Phuket… 

À ne pas rater :

  • Les processions dans Phuket Town
  • Les feux d’artifices lorsqu’ils sont autorisés
  • Les spécialités végétariennes 
  • Des célébrations aux alentours des temples Chinois
  • Phuket Town, Phuket Town, Phuket Town

À l’origine de cette célébration, il y a une troupe d’artistes Chinois, venus en 1825 à Phuket. Ils sont mystérieusement tombés malades et au lieu de prendre du Doliprane, ils se sont imposé un régime sans viande et avec beaucoup de prières. Cette fois mystérieusement guéris, la rumeur s’est imposée à Phuket, où l’on célèbre depuis tous les ans le Festival Végétarien. 

C’est l’occasion de se purifier chaque année. La partie tranchante étant réservée aux avertis, ne pas reproduire chez vous. 

Coupez !

Plus d’infos ? Des photos (âmes sensibles, ne pas cliquer) ?  https://www.gavroche-thailande.com/phuket-tradition-le-festival-vegetarien-une-sacree-histoire-chinoise/

Infographie Phuket

Laisser un commentaire